Partagez | 
 

 do you know that panic I know? [cal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Everett Cnerzy

avatar

Messages : 11
Inscription : 15/01/2016
Avatar + © : dylan o'brien (© hepburns)
Multinicks : nikki.
Pseudo : the desert wolf, clau.
Age : twenty-three, yop.
Job/studies : futur emt, known for his youtube chanel.
Official status : single with a 3 months-old child.

MessageSujet: do you know that panic I know? [cal]   Dim 17 Jan - 18:10

- have you lost the same things I have lost? do you know that panic I know? would I see the terror in your face? do you know that fever I know? -
{w/cal}

Trois mois avaient passés. Semblant comme une éternité, un long plongeons vers les abysses obscures. Il n'était pas préparé à recevoir cet appel. Qui le serait? Everett avait été plus qu'amoureux d'elle. Et s'ils avaient voulu une vie ensemble, jamais il n'aurait pensé que décidé d'élevé un enfant ensemble résulterait en une étape aussi chaotique. Depuis trois mois, depuis sa mort, il se battait pour avoir la garde de sa fille, qu'il avait terminé par avoir, heureusement. Le stress ne diminuait pas sa tâche, bien sûr. Il restait tendu lorsque le bambin criait et pleurait. La preuve avait été lors de ses premières courses. Il avait complètement perdu la tête sous la pression, sous l'interrogation et les questions germant dans son esprit. Mais cette panique lui avait permit de connaître Cal. Il ne savait pas ce qu'il lui avait prit d'ailleurs d'appeler cet étranger pour de l'aide lorsque Maisy avait décidé de pleurer, ne manquait certainement pas de poumons. Mais une partie de lui lui criait de faire confiance à Cal. Il passait vérifié avant le boulot, et permettait à Everett de filmer des vidéos. Oh, il avait prévu le coup. Il avait filmer sans arrêt pendant plus de trois semaines avant la dite date où Maisy serait entièrement à lui. Il voulait passé le plus de temps possible avec la petite fille. Et Cal l'aidait plus que tout, plus qu'il ne devait le penser. Everett s'éveilla avec difficulté entendant Maisy pleurer. Depuis sa dernière visite chez le médecin, elle ne cessait de faire des crises le matin. Histoire de lui rendre la pareille, probablement. Il se rend donc vers la chambre de la petite pour voir Cal déjà présent, lui donnant son biberon. Il reste prêt de la porte, l'observant agir avec la petite, se remerciant intérieurement. Donné une clé de sa maison à Cal était la meilleure décision qu'il est prit. Le blondinet était devenu une partie importante de leur deux vies, à lui et Maisy. Et il ne pouvait pas concevoir ce qu'il ferait sans lui. « I think she likes you more than me. » Dit-il en s'approchant du berceau où est maintenant posé la petite fille. « She always smiles when she sees you. I only make her cry. » Perdre sa petite amie avait été un coup dur, surtout en sachant qu'elle était morte en mettant au monde Maisy. « I-hum.. I want to thank you for everything. I-we... We wouldn't have make it without you. Hum. Yeah. » Il n'était pas très bon avec les sentiments. Il ne l'avait jamais réellement été. Mais c'est ce qui faisait son charme. « Come on, I'll make you breakfeast. » Malgré son pyjama, Everett se dirige dans la cuisine pour sortir de quoi faire des pancakes avec du bacon. « I hope you're hungry! » Dit-il avec un large sourire en servant une tasse de thé à Cal et posant une tasse de café pour lui sur le comptoir lunch.

_________________
he drifts, and sometimes he needs someone to define him, to drag him in, to know him, to bring him back to himself.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
do you know that panic I know? [cal]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 04. Panic room
» Panic Station ▬ Keith
» I write sins not tragedies [Panic! At the disco]
» Stressed Eric alias Eric la panique [Télé/Série animée]
» News Import

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
EAT PRAY LOVE. :: SANTA MONICA (LOS ANGELES) :: Lincoln Boulevard :: Residences-
Sauter vers: